La préparation mécanique de la quatrième édition

Forte de ses trois années d’expérience passées, l’équipe d’organisation de Europ’Raid a mis en place, depuis l’édition précédente, un certificat de préparation mécanique. L’objectif de cette démarche est de limiter les pannes que pourraient rencontrer les voitures au cours du raid.

Le certificat de préparation qu’est-ce que c’est ?

Il est demandé aux participants de réaliser 13 réparations obligatoires sur leur véhicule. À celles-ci s’en ajoutent 13 autres, complémentaires mais recommandées, qui permettent d’assurer de plus grandes chances d’amener la 205 au bout de l’aventure. Ces réparations devront être vérifiées par un garagiste qui garantira ce contrôle en remplissant et signant le certificat. Le document, s’appuyant donc sur la bonne foi des participants et du mécanicien, devra être remis par les raideurs à l’équipe d’organisation, au plus tard 15 jours avant le départ.

En plus de la préparation mécanique, il est aussi demandé aux équipages de préparer l’esthétique de leur voiture. Rien de complexe n’est exigé, simplement que les participants ne prennent pas le départ avec une voiture blanche, couleur réservée aux véhicules de l’organisation. Peinture, stickers, photos, toutes les réalisations originales sont bienvenues et appréciées.

Pourquoi la Peugeot 205 ?

De nombreuses raisons ont amenées l’organisation à choisir cette voiture pour le raid.

Vendues à plus de 5 500 000 exemplaires, elles sont faciles à trouver et encore nombreuses en état de rouler. Cela rend aussi plus accessibles les pièces de remplacement neuves ou d’occasion. Cette voiture petit budget et économique en carburant et reconnue pour sa solidité et sa robustesse. Produite à partir de 1982, son ancienneté offre la possibilité de la réparer plus facilement et à moindre coût. Possédant pas ou peu d’électronique, les débutants peuvent aussi s’y essayer.

Mais ces vieilles dames ont besoin que l’on fasse attention à elles. Ainsi, pour préserver la batterie et l’alternateur, éléments les plus fragiles du modèle, les participants devront veiller à ne pas brancher trop d’appareils électriques simultanément et à bien éteindre feux et radio.

Devenue un véritable symbole de Europ’Raid un partenaire de l’aventure en a dit « la 205 a sauvé Peugeot, peut-être que la jeunesse sauvera l’Europe ».

Où en sont les participants ?

Bien que parfois offertes, les voitures sont majoritairement achetées par les participants, qui ont dépensé cette années jusqu’à 1600€ pour concrétiser leur projet. Vient ensuite la préparation de la 205 qui nécessite en général trois à quatre mois, le temps nécessaire pour les que les participants puissent réunir les fonds, acheter les pièces et trouver un garage partenaire ou une personne de leur entourage pour faire les réparations.

À 74 jours de l’aventure 115 véhicules sont en préparation sur les 150 équipages partants ; les 35 restants n’ayant pas encore trouvé leur voiture.  Parmi ces 115 Peugeots, les participants n’ont pas réellement préféré un carburant à l’autre car 53 véhicules roulent à l’essence et 62 au diesel.

Mais avec un âge compris entre 22 et 32 ans et un kilométrage moyen de 195 000 km, les participants devront être précautionneux avec le quatrième membre de leur équipage, tout au long du raid aventure.

 

Et si vous êtes intéressé par les réparations à effectuer c’est ICI

suivez toute l'actualité
europ'raid