Jour 20 – L’Allemagne

8009 kilomètres parcourus et 18 pays traversés

Fini les petites routes d’Europe centrale, les Peugeot 205 vont emprunter aujourd’hui les grandes autoroutes allemandes. En repartant de Prague, les équipages entreront en Allemagne, 18ème pays de l’itinéraire, par le Parc National de la Bohême Suisse au Nord jusqu’à Berlin. C’est à l’Ouest de Berlin, à Magdeburg, après 484 kilomètres et 5 heures et 12 minutes de route que les équipages bivouaqueront.

La fin de l’aventure commence à se faire sentir. Dans deux jours, les participants seront de retour en France achevant leur tour d’Europe. Mais avant, pas question de ralentir le rythme. Ceux qui ne sont pas allés visiter la capitale tchèque hier y font une escale ce matin. Les autres prennent la direction de Berlin, l’étape principale de la journée. Sur la route, au Nord de Prague, se trouve le camp de Terezin, autre camp de concentration nazi dans lequel 33 000 juifs ont trouvé la mort ; les autres des 144 000 détenus de Terezin ont été transférés à Auschwitz.

À la frontière entre la Tchéquie et l’Allemagne, les équipages traversent le Parc national de la Suisse Tchèque ; ou de la Suisse Saxonne du côté allemand. C’est un parc naturel composé de forêts très denses et d’immenses formations rocheuses de grès d’Elbe entre lesquelles s’écoulent de petites rivières. Le pont du Bastei est un des lieux les plus visités de ce parc naturel. Suspendu entre les rochers à 200 mètres de haut au-dessus de l’Elbe, ce pont en pierre offre une vue imprenable tout autour de lui, sur la vallée de l’Elbe et sur les nombreux rochers de Schrammsteine qui s’échappent de la forêt.

Dès le début d’après-midi, les Peugeot 205 commencent à envahir la capitale allemande. La plupart des équipages se stationnent près de Potsdamer Platz, point de départ de la visite de Berlin. À moins d’un kilomètre se trouvent en effet le Reichstag, la porte de Brandebourg, ou encore le Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe, qui comptent parmi les principaux monuments de la ville. D’autres participants partent à la découverte du mémorial du Mur de Berlin ou du célèbre Check point Charlie qui était l’un des principaux poste-frontières entre Berlin Est et Berlin Ouest. Au mémorial du Mur de Berlin, il est possible d’observer quelques pans encore debout de l’ancien mur qui entre 1961 et 1989 divisa toute une nation. Berlin est une ville relativement jeune pourtant profondément marquée par l’Histoire, notamment celle du 20ème siècle avec successivement la seconde guerre mondiale et la guerre froide.

Prague est la dernière étape de la journée, mais sans doute la plus importante. La ville aux 100 clochers est l’une des plus belles villes du monde avec ses ruelles de maisons colorées, son architecture typique de bohème, ses places, ses vieux ponts et bien sûr ses horloges. La plupart des équipages s’y arrête pour visiter la vieille ville Starometske, le château ou encore le célèbre Pont Charles. En quelques années, la capitale tchèque est devenue l’une des destinations les plus attractives d’Europe.

Avant de repartir de Berlin, les passionnés de football font une dernière halte à l’Olympiastadion, stade officiel de la Mannschaft, l’équipe nationale allemande. C’est à une heure à l’Ouest de Berlin, dans la grande ville de Magdeburg, qu’a lieu le 20ème bivouac de l’aventure. Comme l’année dernière, les équipages sont accueillis dans le camping du lac Barleber, un lieu très apprécié par les habitants. Après avoir stationnés leurs Peugeot 205, les participants dégustent un nouveau goulash tout en profitant d’une soirée musicale au bord du lac de Barleber.

suivez toute l'actualité
europ'raid