Jour 9 – L’Albanie

Chaque jour un nouveau pays. Pour ce neuvième jour de l’aventure, les équipages vont traverser le neuvième pays de l’itinéraire : l’Albanie.
Les équipages parcourront 303 kilomètres en 6 heures et 16 minutes de route jusqu’à Vlora, au sud de l’Albanie, point de départ de la Riviera Albanaise qu’ils découvriront le lendemain.

Malgré une courte nuit à Plavnica Eco Resort à cause de la soirée piscine et DJ organisée par l’hôtel, les équipages reprennent très tôt la route ; certains avant 7h00. Ils veulent franchir la frontière albanaise le plus tôt possible et ainsi éviter les longs embouteillages qu’ils ont eus à la frontière monténégrine. Plus rapide que la veille, les Peugeot 205 sont toutefois restées bloquées en moyenne une heure et demie dans les embouteillages et sous une température supérieure à 40°C avant d’entrer en Albanie.

Shkoder et son château

Les participants débutent leur découverte de l’Albanie par le lac Shkodra, plus grand lac des Balkans et frontière naturelle avec le Monténégro, et sa ville voisine Shkoder. Shkoder est une ville symbole de l’intégration culturelle et religieuse en Albanie. Les communautés musulmanes, catholiques et orthodoxes y vivent en harmonie et les lieux de cultes se côtoient dans un respect et une tolérance réciproque. Il faut dire que la liberté religieuse est une valeur nationale en Albanie symbolisée par l’aigle bicéphale de son drapeau : les deux têtes désignant les religions musulmane et catholique. À 130 mètres de haut, le château Rozafa surplombe la ville de Shkoder, offrant une superbe vue sur la ville et le lac.

Tirana et Durres, deux opposées

Deux autres villes complètent ce premier itinéraire en Albanie : Tirana et Durres. Tirana, en tant que capitale, est le centre économique et politique du pays. Cette ville est très riche culturellement avec ses nombreux musées, châteaux et lieux de cultes, témoignage de l’histoire tumultueuse de l’Albanie. Durres, quant à elle, est la deuxième plus grande ville du pays et une ville très ancienne puisqu’elle fut fondée pendant l’antiquité et qu’elle conserve encore aujourd’hui de nombreux vestiges de cette période.

Action solidaire de Fier

Ce neuvième jour de l’aventure est aussi un jour d’action solidaire. C’est à Fier, dans le Sud de l’Albanie que se déroule la deuxième action solidaire. Accueillis dans une école gérée par l’association « Terre des hommes », 35 équipages distribuent 3,5 tonnes de matériel scolaire, sportif et médical. L’association lutte contre le trafic et l’exploitation des enfants. En Albanie, de très nombreux enfants, en particulier ceux originaires de communautés tels que les enfants Roms, sont confrontés à la mendicité, à la collecte des déchets recyclables ou au travail dans l’Industrie. Au bord des routes, il est très fréquent d’apercevoir des enfants essayant de vendre toutes sortes de produits aux automobilistes. Après un spectacle présenté par des enfants de l’école, les équipages sont allés visiter deux des cinq villages Roms dont sont originaires les enfants de l’école. Les conditions de vie dans ces camps installés dans d’anciennes zones industrielles désaffectées sont particulièrement misérables.

L’accueil de Vlora

Une heure après l’action solidaire, tous les équipages se sont retrouvés au bivouac de Vlora. Après la station de ski de Werfenweng ou l’aérodrôme de Divaca, c’est sur une plage que dorment ce soir les participants. Comme en 2016, la ville de Vlora a organisé un magnifique spectacle de danses albanaises pour accueillir les participants, puis c’est dans une ambiance festive que s’est poursuivie la soirée.
L’équipage 72 « Les compas d’abord ! » est de retour sur le bivouac après plusieurs jours bloqués en Slovénie à cause de problèmes mécaniques.

suivez toute l'actualité
europ'raid