Jour 6 – La Croatie

Dès 6 heures du matin, l’aérodrome de Divaca reprend vie et le soleil illumine le campement. Les participants se réveillent progressivement et se préparent à parcourir les 340 kilomètres qui les sépare du mythique bivouac de Vodice où ils sont attendus ce soir, en Croatie.

La côte adriatique et ses plages
Les équipages n’ont que 45 minutes de route avant de rejoindre la Croatie. Certains en profitent pour acheter de l’eau car la journée sera au moins aussi chaude que les précédentes. La route qui longe la côte Adriatique est sinueuse et offre des points de vue exceptionnels à chaque virage. Les équipages en profitent pour s’arrêter régulièrement et s’aérer eux et leur Peugeot 205. Il faut dire qu’elles ne sont pas équipées de climatisation. Certains ont anticipé la chaleur en achetant un ventilateur qui se branche sur l’allume cigare, d’autres se sont munis de brumisateurs ; tous les moyens sont bons pour résister au soleil. Les trois équipages en cabriolet, quant à eux, en profitent bien et peuvent même narguer leurs camarades.

8 étapes sont proposées pour aujourd’hui, mais de nombreux équipages font leurs propres étapes sur les plages de la côte adriatique. Celle de Zavratnica, notamment, à beaucoup plu aux participants : mystérieuse, cachée des regards, elle est accessible après une trentaine de minutes de marche et est considérée comme l’une des plus belles de Croatie.

Après 200 kilomètres sur la côte croate, entre la mer adriatique et le massif du Velebit, les équipages atteignent Zadar, ancienne capitale de la Dalmatie. Cette ville est riche à la fois culturellement et historiquement et date de près de 3 millénaires.

Le parc national de Krka
Dernière étape de l’itinéraire, les équipages decouvrent le parc national de Krka, merveille naturelle de Croatie. Composé de lacs, rivières et cascades, le parc offre un oasis de fraîcheur et il est même possible de s’y baigner au pied des chutes de Skradrin.

Le repère des bikers
Depuis 3 ans, Europ’Raid est accueilli à Vodice, dans un repère de motards croates, les OKIT.. Les premiers équipages arrivés défilent dans les rues de Vodice sous l’excitation et les sourires des locaux.

Dès 20 heures, tous les équipages arrivent au bivouac, même l’équipage 47, les 205%, pour qui la route a été interrompue de multiples fois pour cause de surchauffes intempestives. Quant à l’équipage 100, les Raid’outables, bloqués en Slovénie, ils ont rejoint leurs camarades après avoir résolu leur soucis d’injecteur.

Les 150 véhicules prendront la route vers la Bosnie-Herzégovine pour la septième journée de l’itinéraire.

suivez toute l'actualité
europ'raid