Jour 3 – L’Italie

C’est sous un ciel nuageux que les participants ont quitté leurs tentes. Le bivouac à Iragna aura été humide mais cela n’altère pas la bonne humeur des participants impatients de traverser le Nord de l’Italie. Aussitôt après le petit-déjeuner et le briefing de l’organisation, les équipages ont donc repris la route vers le Sud en direction de la frontière italienne. L’itinéraire du jour emprunte les grandes autoroutes italiennes entre la Lombardie et la Vénétie, entre Milan et Venise. Tout au long de ses 504 kilomètres, 9 étapes attendent les participants à commencer par le Val Verzasca, première étape de l’itinéraire et plus belle vallée du Tessin. La rivière Verzasca s’y faufile entre des rochers polis, passant sous le pont des Sauts jusqu’au lac de barrage de Vorgono.

Milan, Vérone, Sirmione…
Chaque jour, chaque équipage choisi ses étapes parmi celles proposées dans le carnet de bord et tandis que beaucoup ont fait le choix aujourd’hui de visiter Venise, d’autres ont préférés s’arrêter Milan pour découvrir la Cathédrale et la Place du Dôme, ou encore la galerie Vittorio Emmanuele. D’autres encore ont visité la belle ville de Roméo et Juliette, Vérone, avec son centre-ville historique. Ils ont pu alors voir la grande l’arène ainsi que la maison du célèbre couple de Shakespeare, construite d’après la pièce. Enfin, en raison de la météo caniculaire de cette journée, beaucoup ont fait une halte au lac de Garde, plus grand lac du pays, situé au sud des Dolomites, où ils ont pu visiter le magnifique château Scaliger à Sirmione situé à l’extrémité d’une presqu’ile s’enfonçant dans le lac.

Visite incontournable de Venise
Étape incontournable de cet itinéraire en Italie, la plupart des équipages se sont arrêtés à Venise pour visiter la mythique cité des Doges. Pendant plusieurs heures, ils ont pu déambuler sur les ponts et canaux et se perdre dans le labyrinthe de ruelles qui caractérisent cette charmante ville italienne. Intrigués par le nombre tee-shirts Europ’Raid sur place San Marco, certains touristes ont questionné les participants sur leur tour d’Europe.

Arrivée à Belluno, capitale des Dolomites
Vers la fin de l’après-midi, les équipages ont repris la route sous le même soleil de plomb qui les suit depuis le début de la journée. La chaleur est accablante, autant pour les participants dans ces voitures sans climatisation que pour les moteurs des Peugeot 205. Après une dernière heure et demie de route, ils ont atteint la ville de Belluno, capitale des Dolomites italiennes, partie des Alpes qu’ils découvriront le lendemain matin. Ce soir, pas de tente ! Les équipages ont pu bivouaquer dans le gymnase municipal. L’ambiance dortoir à 450 s’instaure entre deux parties de volley. En face de la salle, les participants profitent de piquer une tête dans la Plave pour se rafraîchir car la chaleur perdure malgré la tombée de la nuit.

suivez toute l'actualité
europ'raid