Jour 14 – La Bulgarie

Comme souvent, les équipages bivouaquent aux abords de la frontière qu’ils traverseront le lendemain matin. C’est donc à une heure de la frontière bulgare, dans les montagnes macédoniennes, que débute le quatorzième jour de l’aventure. Aujourd’hui, les équipages se rendent en Bulgarie, douzième pays traversé. L’itinéraire fait 402 kilomètres pour 6 heures et 36 minutes de route.

Au lever du soleil, la vue est saisissante. Les participants qui sont arrivés après la tombée de la nuit découvrent la vue depuis le bivouac sur les montagnes. Pour éviter de nouveaux retards à la frontière, le briefing est avancé de 30 minutes. Après un rapide petit-déjeuner, les équipages quittent le bivouac en direction de la frontière. Mais décidément, les passages aux frontières ne sont pas simples. Ce matin, les 150 Peugeot 205 ont surchargé le petit poste frontière de Delcevo, situé à la frontière entre la Bulgarie et la Macédoine, pourtant prévenu de leur arrivée. Et ce n’est ni le contrôle des papiers ou la fouille des véhicules qui bloque le passage des équipages, mais étonnement l’achat de la vignette pour circuler sur les routes bulgares. Après une heure d’attente pour les premiers, et plus de quatre heures pour les derniers, tous les équipages entrent enfin en Bulgarie.

Sofia : la capitale

Aussitôt en Bulgarie, la plupart des équipages prennent la direction de Sofia, capitale et plus grande ville du pays. Étant l’une des plus anciennes villes d’Europe, son patrimoine culturel est immense et présente des statues et des architectures très belles et uniques. La cathédrale Alexandre-Nevski ouvre ses lourdes portes afin que les équipages découvrent l’intérieur grandiose et magnifique : des plafonds peints, des lustres en cristal dans une atmosphère de recueillement et de calme dans une fraîcheur appréciable. Mais ce n’est pas le seul lieu religieux qui attire l’attention des touristes : la basilique Sainte-Sophie fait également partie des choses à voir dans la belle ville de Sofia. Construite au VIème siècle, son architecture typiquement byzantine rappel Constantinople. C’est elle qui a donné son nom à la capitale de Bulgarie.

Quelques équipages ont quant à eux choisi de visiter le Monastère de Rila, site le plus visité de Bulgarie. Fondé au 10ème siècle au milieu des montagnes, ce monument typique de l’identité culturelle Slave, avec son architecture et ses riches décorations.

L’action solidaire

À cause du temps de passage à la frontière, les équipages de l’action solidaire n’ont pas eu le temps de faire d’étape et ont dû se rendre immédiatement à Karlovo. Les retards ont modifié l’organisation de l’action mais tous les équipages ont pu acheminer leur matériel scolaire. Au total, c’est à nouveau 3,5 tonnes de matériel scolaire, sportif et médical qui ont été distribuées aux enfants de l’association « Youth and Civil initiative ». S’occupant du centre d’information et de la jeunesse de la ville, son objectif est de favoriser l’émancipation des jeunes en encourageant les activités et les événements spécialement pour les jeunes. Pour fêter la rencontre entre les participants et les locaux, un match de foot est organisé. Europ’Raid a perdu, mais a charge de revanche pour l’année prochaine.

Buzludzha

Pour la toute première édition, le bivouac de Bulgarie s’installe à Buzludzha. Au sommet de la montagne, à 1441 mètres d’altitude, la maison du parti communiste bulgare construite en 1981 est aujourd’hui abandonnée. Ce monument à l’architecture soviétique était censé abriter le siège du parti communiste bulgare. Il n’a cependant jamais servi en raison de la chute du régime et est resté en l’état depuis toutes ces années. Facile d’accès et visités par des milliers de personnes, il est aujourd’hui fermé officiellement au public en raison des importantes quantités d’amiante et des morceaux qui s’effondrent au fil du temps.

À moins d’un kilomètre en contrebas, les équipages installent leurs tentes sur une large étendue en bordure de forêts. À leur arrivée, ils sont accueillis par un spectacle de danses traditionnelles bulgares. La vue avec le monument communiste en arrière-plan est impressionnante.

suivez toute l'actualité
europ'raid