Jour 21 – Les Pays-Bas

Dernier jour où les participants bivouaqueront dans un pays étranger. La fin de l’aventure se fait sentir et tout le monde part au plus tôt ce matin pour ne pas perdre une seconde sur l’itinéraire du jour. Depuis le passage en Hongrie, les frontières sont comme invisibles ; les participants passent d’un pays à l’autre sans s’en rendre compte immédiatement, puisque seul un panneau indique l’entrée dans le nouveau pays. Mais peu importe, ils avancent, impatients mais prudents pour se rendre aujourd’hui aux Pays-Bas. Symbole de tolérance et de diversité, ce pays intrigue la plupart des participants de par sa culture et de son histoire.

Plus de 550 kilomètres prévus pour se rendre à Amsterdam où quasiment tous les équipages se rendront directement. Ville où le vélo remplace les voitures ; puisqu’on en compte plus de 600000 en circulation dans la capitale. On ne décompte pas moins de 1281 ponts et des centaines de canaux qui ont amené la ville à être nommée «Venise du Nord ». L’architecture est  splendide et on y trouve tous les styles : baroque, renaissance, néoclassique ou art nouveau. Les raideurs ont été charmés.

En ce qui concerne la mécanique, seulement deux voitures n’ont pas tenu le coup. Un des équipages a pu continuer le raid en voyageant avec d’autres, tandis que le deuxième dont la voiture est tombée en panne en Roumanie nous rejoindra à Versailles.

Le bivouac de ce soir se fait malheureusement sous la pluie. Après le briefing matinal avertissant qu’aucun retard ne serait toléré, les voitures arrivent comme prévu pour 20 heures. C’est l’adjoint du maire d’Harlem, fier de nous accueillir dans sa ville qui nous souhaite la bienvenue en français.

suivez toute l'actualité
europ'raid