Jour 19 – La République tchèque

Les équipages ont quitté la Pologne et traversé aujourd’hui la République Tchèque en direction de Prague. 80% de l’itinéraire est déjà bouclé, ils profitent donc au maximum des derniers jours restants malgré la fatigue accumulée.

Parmi les étapes proposées aujourd’hui, le site historique d’Auschwitz en Pologne, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il fallait être très patient avant de le visiter ; puisqu’après être arrivé en petit convoi à 9h30, un groupe de raideurs a attendu une heure et demie pour avoir un ticket d’entrée… qui donnait accès à la visite de 11h45. Mais l’attente en valait la peine ; grâce à un guide français, ils ont pu mieux comprendre l’histoire de ces camps d’extermination nazis où plus d’un million de personnes ont été assassinés pendant la seconde guerre mondiale.

Certains se sont rendus à l’ossuaire de Sedlec. Ce lieu, situé en République Tchèque, est vraiment atypique puisqu’on y visite une église décorée par les squelettes de 40000 personnes. Entreposés dans la chapelle funéraire au XVIe siècle suite à une grande épidémie de peste et une période de guerre, ce sera fin XIXe siècle qu’un artisan local prendra l’initiative d’agencer les ossements de façon décorative ; « impressionnant » pour les raideurs.

En dernière étape, les équipages se sont rendus à Prague. Charmante ville au cents clochers, elle est située sur les rives de Vltava et résulte de la réunion en 1784 de quatre villes médiévales qui sont aujourd’hui les « quatre cœurs » de la capitale.  Pour les raideurs, c’est une « très belle capitale européenne » grâce à son architecture flamboyante et ses monuments historiques nombreux comme la Cathédrale Saint-Guy ou encore le Pont Charles.

Les participants arrivent au bivouac où ils passeront la soirée. Situé à 50 minutes de Prague, ils n’iront pas dans la capitale ce soir pour des raisons de sécurité. La soirée, très conviviale et en chanson, était « une des meilleures ».

suivez toute l'actualité
europ'raid