Jour 13 – La Bulgarie

Les équipages ont été accueillis dans un camping hier soir, une première dans l’aventure de cette année. Tout le monde a pu profiter de la plage à quelques pas des tentes que ce soit pour un bain de minuit ou pour une baignade matinale avant de prendre la route pour Dupnista en Bulgarie. C’est sous une journée ensoleillée que les raideurs vont commencer à remonter en direction du Nord de l’Europe ce qui amorce le retour vers la France.  Dès la frontière passée, l’ambiance change complètement par rapport à la Grèce : paysages, habitations, style de vie…

Des équipages ont choisi de prolonger de quelques heures leur séjour en Grèce, en s’arrêtant au site archéologique de Philippes, à quelques kilomètres au Nord de Kavala. Ce lieu est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et témoigne de l’établissement primitif du christianisme. Ce sont les vestiges d’une cité fortifiée située au pied d’une acropole et se trouvant sur l’ancienne route reliant l’Europe à l’Asie (Via Egnatia) ; elle fût fondée en 356 avant J.C et développée comme une « petite Rome ». Elle devint centre de la foi chrétienne après la venue de l’apôtre Paul en 49 après J.C.

En Bulgarie, deux monastères étaient proposés en étape. D’abord, le monastère de Rojen ; c’est en première vitesse que les raideurs ont dû monter la pente pour y accéder puisque très abrupte mais cela en valait la peine car c’est un des plus anciens du pays. Il n’existe d’ailleurs aucune source historique sur ses origines. L’autre monastère était celui de Rila, patrimoine culturel le plus visité de Bulgarie. Il est entouré de 7 lacs mais pour les voir, il fallait marcher quasiment une demi-journée et les participants manquaient donc de temps. Ils n’ont cependant pas été déçus par la décoration très colorée et surchargée et l’architecture atypique des bâtiments.

Enfin, ils ont pu aller visiter les Pyramides de Stobskite. Particulièrement rocheuses, elles sont les plus populaires de Bulgarie. Leur hauteur moyenne est comprise entre 7 et 10 mètres.

Visites terminées, les équipages arrivent au bivouac à Dupnista. Les locaux, habillés en costumes traditionnels, les accueillent en formant une haie d’honneur où chacun avance et goûte une brioche garnie de miel et d’épices. L’accueil se clôture par un long spectacle folklorique bulgare.

suivez toute l'actualité
europ'raid