Jour 22 – La Belgique

Aujourd’hui, c’est le 22ème et dernier itinéraire de l’aventure. Les équipages sont attendus ce soir en France à Pontoise. Mais avant, ils vont traverser le 20ème et dernier pays de l’aventure : la Belgique. L’itinéraire du jour fait 548 kilomètres pour 6 heures et 14 minutes de route. 7 étapes sont proposées dans le carnet de bord dont Bruxelles et bien évidemment Paris.

Ce matin, un air de nostalgie plane sur le bivouac. Les équipages seront de retour ce soir en France, achevant ainsi leur tour d’Europe. C’est le dernier jour de l’aventure. Après avoir rangé leurs tentes, trempées à causes des fortes pluies de la nuit, les Peugeot 205 quittent le bivouac d’Haarlemmermeer par petits groupes en direction du Sud.

Les moulins de Kinderdijk

Les 19 moulins de Kinderdijk constituent une étape typique des Pays-bas. Alignés face à face sur deux rangés, ils ont été construits pour maîtriser l’excédent d’eau dans la région. Avant de rejoindre la Belgique, beaucoup d’équipages s’y arrêtent pour les prendre en photo.

La capitale belge

Plusieurs villes sont proposées aujourd’hui sur l’itinéraire : deux aux Pays-Bas avec La Haye et Rotterdam, et deux en Belgique avec Anvers et Bruxelles… Bruxelles est l’étape incontournable de la journée. Capitale de Belgique, capitale de la Flandre et siège des institutions européennes, Bruxelles est devenue l’une des principales capitales européennes. Bruxelles est célèbre pour sa Grand Place et son hôtel de ville gothique, ses galeries royales, sa cathédrale, son Atomium, et bien sûr son Manneken Pis qui apparaît toujours plus petit que ce que l’on s’imaginait. Les équipages s’y arrêtent quelques heures pour déjeuner et visiter la ville avant de reprendre la route pour un dernier voyage tous ensemble jusqu’à Pontoise.

Retour en France

En fin d’après-midi, les Peugeot 205 passent la frontière française. Cela fait exactement 21 jours qu’elles ont quitté la France, 21 jours durant lesquels elles ont traversé 20 pays d’Europe et parcouru plus de 10 000 kilomètres.

Comme dernière étape de l’itinéraire, les équipages s’arrêtent à Paris. Quelques équipages visitent la ville lumière, passent voir la Tour Eiffel, avancent dans Montmartre, observent le Sacré Cœur. Le bivouac ne se trouve cependant ni à Paris ni à Versailles, comme l’an passé, mais à Pontoise, sur le terrain d’un gymnase. Ce soir, tout est tranquille, les équipages ont le temps de prendre leur douche, de manger dans les food trucks prévus pour l’occasion et de fêter cette dernière soirée tous ensemble. Demain, tout le monde se sépare, repart chez soi. La fin est difficile, mais arrive à point nommé : la fatigue prend le dessus et cette dernière journée sur les routes de France ne sera, certes, pas la plus palpitante, mais permettra le repos et les derniers partages.

suivez toute l'actualité
europ'raid